Comment souscrire une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, sachez le !

Cependant, les banques vous l’imposeront toujours pour l’octroi d’un contrat de prêt immobilier.
En effet, elle est une véritable sécurité pour l’établissement de crédit, mais aussi pour l’emprunteur. Elle permet le remboursement du capital restant dû sur le crédit en cas de décès, incapacité / invalidité de l’emprunteur ou du co emprunteur (Selon quotité).

Cependant, comment bien choisir son contrat d’assurance emprunteur ? Puis, comment souscrire une assurance emprunteur ?

Nous vous proposons ainsi de détailler ci-dessous plusieurs situations dans lesquelles vous pouvez vous retrouver. A chaque étape, nous vous conseillons ensuite des actions à mener.

Comment bien choisir son assurance emprunteur ?

Etape N°1 : Votre crédit immobilier

Votre demande de prêt a été acceptée !
La banque vous édite alors une offre de crédit immobilier, le plus souvent valable 30 jours. Vous devez attendre ensuite 10 jours de délai de réflexion, avant de lui retourner l’offre de prêt signée.
Simultanément, votre organisme de crédit vous propose sa propre assurance de prêt immobilier. Il s’agit d’une assurance groupe, proposant les mêmes conditions et le même tarif, quelque soit le profil de chaque emprunteur.
La banque vous remettra à ce titre une Fiche Standardisée d’Information. Elle détaillera les garanties (garantie décès, incapacité de travail, invalidité), niveaux et clauses d’exclusion exigés. C’est sur cette base que vous pourrez comparer le contrat collectif de l’établissement de crédit aux autres offres du marché.

Etape N°2 : Recherchez une assurance emprunteur pas chère

Faire jouer la concurrence ? Une excellente idée !
Grâce à la loi Lagarde, vous n’êtes pas obligé de souscrire l’assurance Groupe proposée par votre organisme prêteur. Vous avez la possibilité d’opter pour la délégation d’assurance, c’est-à-dire de choisir une assurance individuelle, souvent à meilleur prix.

La loi Hamon a introduit de son côté la possibilité de changer d’assurance emprunteur dans les douze mois qui suivent la souscription du crédit immo.

Ces contrats peuvent être distribués directement par des assureurs (Generali, Crédit foncier, AXA France, Allianz, Swisslife, Metlife…), des mutuelles (Macif, Matmut, Maif, …) ou des courtiers (Assurland.fr, Lelynx.fr, Lesfurets.com, Meilleurtaux.com, et AssuranceEmprunteur.fr bien sûr 😉 ).

Le plus souvent, vous pouvez comparer l’assurance crédit immobilier en ligne, simplement et rapidement. Votre demande en ligne, permet d’obtenir un devis gratuit et sans engagement. N’oubliez cependant pas que l’assurance déléguée doit offrir un niveau équivalent de garanties que celles imposées par le prêteur. Pour ce faire, reportez-vous à la Fiche Standardisée d’Information, sur laquelle la banque a indiqué les garanties souhaitées, notamment :

Les garanties de base :

  • Décès,
  • Perte Totale et Irréversible d’Autonomie [PTIA].

Les options :

  • Incapacité Temporaire de Travail [ITT],
  • Invalidité Permanente Partielle [IPP],
    Invalidité Permanente Totale [IPT],
  • Perte d’Emploi [PE].

L’assurance de prêt immobilier de la banque convient ?

Vous avez réalisé votre simulation en ligne et l’assurance groupe de l’établissement bancaire vous convient. Dans ce cas, vous n’avez plus qu’accepter l’offre de votre banque.

L’assurance de prêt immobilier déléguée vous convient ?

Un devis en ligne, reprenant bien l’ensemble des garanties imposées par la banque, emporte votre agrément ? Vous avez alors trouvé votre assurance déléguée qu’il convient de faire valider par la banque. Retrouver ici notre guide pour savoir quand et comment résilier son assurance groupe (Courrier type et modèles de lettre).

Etape N°3 : Vous avez choisi votre assurance emprunteur déléguée. Il faut obtenir l’accord de votre banque.

Remettez à la banque votre offre d’assurance emprunteur déléguée. Elle a ensuite 10 jours pour étudier votre nouveau contrat d’assurance, notamment au niveau des équivalences de garanties. (Cf. Fiche Standardisée d’Information).

La délégation d’assurance est acceptée :

Cette décision est soit formelle, soit tacite. Sans réponse de la banque, au-delà du délai de 10 jours, votre demande est considérée comme acceptée.

La délégation d’assurance est refusée :

Cette décision doit être motivée. La banque doit ainsi préciser les motifs de son refus. Si vous estimez qu’il est injustifié, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseil (courtier en assurance). Il vous assistera dans vos démarches auprès de la banque.