Comment négocier son emprunt immobilier ?

Le niveau des taux d’emprunt immobilier de ces dernières années, historiquement très bas, a facilité l’accession à la propriété.

Que ce soit pour un simple emprunt immobilier, un rachat de crédit ou encore un investissement locatif, les derniers taux du marché ont permis de réaliser de belles économies et de permettre à certains d’accéder au crédit immo.

Cependant comment négocier son taux de crédit immobilier? Suivez notre guide du crédit.

Disposer d’un apport personnel

Disposer d’une somme disponible sur un compte épargne ou un plan d’épargne, est un premier levier intéressant pour négocier un taux de prêt avec sa banque.

Un apport permet de financer les frais annexes tels que les frais de garantie (Frais d’hypothèques, cautionnement), les frais de notaires, les frais de dossier de la banque.

En moyenne, un apport s’élève à 10% du coût total du crédit. L’apport est plus ou moins élevé en fonction du profil de l’emprunteur (Age, revenu, contexte commercial …)

Plus l’apport est conséquent et plus il est aisé de négocier un meilleur taux. Un apport permet de raccourcir la durée du prêt, de bénéficier d’un taux plus faible et donc de réduire le montant total de l’emprunt.

Vous l’aurez compris, mieux vaut emprunter avec que sans apport!

Travailler sa capacité de remboursement

Pour étudier votre demande financement, l’établissement bancaire vous demandera un relevé de compte sur les 3 derniers mois. L’objectif est d’appréhender vis-à-vis du futur emprunteur, la manière de gérer ses comptes. Attention alors aux découverts et autres dépenses superflues qui éroderaient la confiance du prêteur.

Il est également d’usage de rembourser par anticipation les crédits à la consommation que vous pourriez encore avoir à votre charge lors de votre demande de crédit.

Accepter les contreparties de la banque

Il est fréquent de se voir proposer par une banque enclin à financer votre projet, de vous demander une  domiciliation de vos comptes auprès de son établissement. Le conseiller bancaire peut également vous proposer de souscrire une assurance habitation ou automobile.

Dans la mesure du possible, acceptez donc ces offres commerciales qui noueront un peu plus votre relation avec la banque. Plus votre volume d’affaires est important et plus vous obtiendrez de meilleures conditions.

Faites appel à un courtier !

En effet, n’hésitez pas à solliciter un courtier en crédit immobilier et un courtier en assurance de prêt. Ce conseil vaut particulièrement aux primo accédants qui souhaitent devenir propriétaire.

Ces professionnels vous guideront dans le choix de vos partenaires (Banques, compagnies d’assurance, …). Ils optimiseront également votre plan de financement, avec le plus souvent de belles économies à la clef!

Avec AssuranceEmprunteur.fr vous pouvez notamment faire une simulation d’assurance de prêt, simplement et rapidement. C’est gratuit et sans engagement !

En savoir +

Retrouvez notre article : Comment fonctionne un crédit immobilier ?